• Jean-Baptiste Clamence, version féminine

    Que celui qui n'a jamais péché...
     
     
     
     
    Sur ce, je vais relire "La Chute" de Camus... Ce mec avait tout compris des ramifications perverses de la culpabilité !

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :